Development mode

janvier 2018

La chaise 118 : détails raffinés et références convaincantes

Pour Thonet, Sebastian Herkner a réinterprété la « chaise francfortoise » et l'a adaptée au monde d'aujourd'hui. 

Minimaliste et authentique, mais aussi élégante et soignée : la chaise 118 est une chaise en bois classique qui apporte une touche d’élégance à toutes les tables de repas, dans tous les restaurants. Avec son nouveau programme de chaises pour Thonet, qui sera présenté pour la première fois au salon imm cologne 2018, Sebastian Herkner renoue avec le riche héritage du fabricant allemand. Reprenant le principe consistant à réduire à un minimum les composants d’une chaise mis au point par Michael Thonet dès le milieu du XIXe siècle, Sebastian Herkner va encore plus loin avec la chaise 118. En effet, ce designer très demandé ajoute à la sobriété actuellement très recherchée d’une chaise des détails raffinés qui donnent à son produit un caractère moins imposant et le rendent encore plus élégant.  

 

Faisant référence au modèle 214, l’archétype d’une chaise Thonet, le cadre de l’assise de la nouvelle chaise 118 est composé d’une seule pièce courbée et tendu de cannage. La 118 est proposée en option avec une assise en auge. La forme des pieds constitue une autre particularité de cette chaise : l’arrondi à l’arrière et les arêtes courbes sur le devant créent des lignes qui reprennent la forme en fer à cheval de l’assise. L’inclinaison du dossier s’harmonise parfaitement avec l’assise pour garantir un confort de très haut niveau. La chaise 118 est disponible en hêtre naturel ainsi qu’en versions peintes et teintées.

 

En plus de l’héritage direct de Thonet, Sebastian Herkner s’est inspiré pour concevoir la chaise 118 des concepts qui dominaient à l’époque du Bauhaus entre autres l’exposition « La chaise » en 1929 à Francfort. On recherchait alors la « nouvelle chaise » qui, selon les termes employés dans le catalogue de l’exposition par Fritz Wichert, à ce moment-là directeur de la Kunstschule de Francfort, devait correspondre aux nouvelles habitudes et au rythme de vie trépidant de l’homme moderne. Thonet avait d'ailleurs présenté de nombreux projets dans le cadre de cette exposition, dont l’un des objectifs déclarés était d’« inciter à aller plus loin ». Avec sa polyvalence totale, la nouvelle chaise 118 répond parfaitement au besoin d'un siège adapté à toutes les situations, comme l’exigeait l’exposition de Francfort.

 

Sebastian Herkner s’est également inspiré de la « chaise francfortoise », elle aussi dessinée dans les années 1930 et qui a longtemps fait office de chaise universelle. Elle se distinguait par une structure solide, seulement composée de quatre pieds, d'une assise et d'un dossier, et faisait déjà partie, en différentes versions, du programme Thonet de l’époque. Herkner aime à appeler «chaise d’Offenbach » son nouveau projet pour Thonet, du nom de sa ville natale. Avec la chaise 118, la société Thonet, qui célèbrera son 200e anniversaire en 2019, apporte la preuve de son sens toujours vivace de l’innovation, associé à une qualité exceptionnelle tout à fait dans l’esprit du Bauhaus, dont on fêtera le centenaire la même année.

 

» Télécharger PDF 118  

 » Télécharger IMAGES "Mediadatabase 118"  

Contact

For further information and images of all products please contact our
PR agency

 

Contact presse Thonet en France
Virginie Jouve
Tel. +33 1 49 29 06 06
E-mail jouve.v(at)wanadoo.fr

 

Contact Thonet en France 
Valérie F. Lécuyer
Tél. +33 6 95 69 26 86
E-mail valerie.lecuyer(at)thonet.de

 

Contacts presse Thonet
neumann

Claudia Neumann, Anne Polch, Hanna Reif
Eigelstein 103-113
50668 Köln

Alemagne
Tél. +49 (0) 221 – 91 39 49 0
Fax +49 (0) 221 – 91 39 49 19
E-mail thonet(at)neumann-communication.de

 

Thonet GmbH
Susanne Korn
Michael-Thonet-Straße 1
35066 Frankenberg
Allemagne
Tél.+49 (0) 6451 508 0
Fax +49 (0) 6451 508 108
E-mail susanne.korn(at)thonet.de