Development mode
1 / 15

Le TIGrr, Paris

Architecture d'intérieur :  Philippe Di Méo

Photos : Jean Marc Palisse

chaise 130, S 64, 204

 

La cuisine asiatique à la française, tel est le thème choisi par les fondateurs de la chaîne de restaurants Le TIGrr dans les quatre filiales déjà ouvertes à travers la France. Après Courchevel, Saint-Tropez et Megève, c’est maintenant au cœur de Paris que l’on peut déguster spécialités culinaires et bons verres dans un cadre élégant. À la fois bar, restaurant et club, Le TIGrr est un lieu multiple, protégé par le roi des animaux en Asie.

 

Le concept en noir et or, d’influence mystique, domine les lieux. Le designer français Philippe Di Méo s’est inspiré de la fourrure du tigre et de ses rayures incomparables. La puissance et la nature sauvage du fauve se retrouvent également dans l’intérieur, pour lequel Di Méo a sélectionné des meubles Thonet aux lignes puristes, ayant recours à près de 50 chaises, issues de différents programmes. La chaise en bois archétypale du créateur japonais Naoto Fukasawa (réf. 130), dans un noir élégant, accompagne les tables du restaurant. Pour varier, Di Méo a opté pour huit exemplaires de la chaise 130 rembourrés avec un revêtement de couleur or. Au coin bar, on retrouve douze tabourets en bois courbé 204 PH noirs, avec assise rembourrée et revêtement cuir, dont le repose-pieds doré rivalise d’éclat avec le papier-peint de même couleur. À l’étage, Le TIGrr offre un cadre cosy et calme, dédié à des petits groupes. Ici, les douze fauteuils à piètement luge en acier tubulaire et cannage de style classique (réf. S 64 V) soulignent la convivialité du salon privé.