Le secret de Mart Stam

Deux fois par an, notre revendeur néerlandais Pot Interieur, implanté à Axel, organise une classe de maître à l'attention des architectes et des designers, dont l'objectif est de permettre une rencontre virtuelle entre créateurs modernes et icônes du design. Le marchand de meubles Pot Interieur a célébré son nouveau statut de revendeur Thonet en organisant « Meesters bij Pot: Mart Stam », une classe de maître consacrée à l'architecte et designer néerlandais Mart Stam. Stam est célèbre pour son siège à piètement luge, ainsi que pour le rôle qu'il a joué à l'époque du Bauhaus. Dans le cadre de cette classe de maître, Karel Boonzaaijer, designer néerlandais renommé et professeur de Conceptual Design à l'Université des sciences appliquées d'Aix-la-Chapelle, a présenté un film sur la vision, les idées et les secrets du créateur Mart Stam. Suivez-le ici dans ses découvertes.

 

 

Être assis comme sur de l’air

Lorsqu’en 1927, à l’occasion de l’inauguration de la cité Weißenhof de Stuttgart, Mart Stam présente sa chaise novatrice sans pieds arrière inspirée des expériences effectuées en 1926 sur des tubes de conduites à gaz, il révolutionne le design moderne du meuble. À l’origine, ce qui importait à Stam n’était pas l’effet ressort de l'acier tubulaire courbé à froid, mais la forme dépouillée qui s’intégrait parfaitement dans l’architecture moderne de l’époque. La chaise S 43, variante de ce modèle, sera présentée en 1931. Elle allie une forme droite et une esthétique de construction épurée à l’utilité d’un confort d’assise amélioré : l’effet oscillant confortable et ergonomique, qui permet de renoncer aux rembourrages abondants, donne la sensation d’être assis « comme sur de l’air ».

Thonet, Mart Stam
Mart Stam Signatur

 

 

Mart Stam, né en 1899 à Purmerend aux Pays-Bas, est l'un des architectes majeurs de l'ère moderne et un pionnier du design mobilier moderne. En 1927, il apporte une contribution architectonique très remarquée au lotissement du Weißenhof à Stuttgart - en qualité d'architecte et de concepteur, avec une mise en œuvre expérimentale du tube d'acier. De 1928 à 1929, il travaille comme architecte à Francfort-sur-le-Main et assure en tant que professeur invité des cours au Bauhaus à Dessau, où il donne également des conférences sur l'architecture élémentaire et l'urbanisme. De 1930 à 1934, Mart Stam travaillera en Russie et dans d'autres pays. Ensuite, il exercera comme architecte à Amsterdam jusqu'en 1948. En 1939, il prend en charge la direction de l'École des arts décoratifs d'Amsterdam. En 1950, il est nommé directeur de l'Université des arts appliqués à Berlin-Weißensee. Il rentre à Amsterdam en 1953. En 1977, il s'installe en Suisse. Il est mort le 23 février 1986 à Goldach.

Thonet S 43 schwarz Chrom
Bauhaus Dessau

La modernité dans l’architecture

Le Bauhaus constitue sans aucun doute l’une des étapes les plus marquantes de l’histoire de l’architecture et du design modernes. Pour cette école de formation d’un nouveau genre fondée en 1919, Walter Gropius désirait réunir l’art et la technique afin qu’ils forment une unité homogène. Après son déménagement à Dessau en 1926, l’école du Bauhaus expérimente avec une nouvelle forme de matériau, l’acier tubulaire – notamment avec les professeurs du Bauhaus Marcel Breuer et Mart Stam. Ces expériences s’inscrivent dans le contexte du mouvement émergeant de la Nouvelle Construction (« Neues Bauen »), laquelle veut offrir au public moderne une nouvelle architecture et de nouveaux bâtiments. Grâce à l’engagement de Thonet depuis la fin des années 1920, le concept de l’acier tubulaire acquièrt une popularité grandissante et son effet est percutant.

Thonet et le Bauhaus

Avec la crise des idéaux bourgeois pendant la Première guerre mondiale, l’envie de sobriété et de fonctionnalisme se fait plus forte en matière de construction. Le principe de Michael Thonet, qui prône la réduction des formes et des matériaux à l’essentiel, est adopté comme ligne de conduite par les architectes du Bauhaus représentant le mouvement de la « Nouvelle Objectivité ». Les meubles en bois courbé Thonet du XIXe siècle, parmi eux la chaise bistrot 214 (n° 14), ont été les premiers à être fabriqués en série et symbolisent le standard industriel et la modernité. Il n’est donc pas surprenant qu’à la fin des années 1920, l’acier tubulaire alors inédit soit rapidement apprécié par les architectes du Bauhaus. C’est à cette époque que Thonet s’impose une nouvelle fois comme le spécialiste des lignes courbées et scelle sa position de leader dans le développement de sièges innovants, dont le révolutionnaire piètement luge. Dans les années 1930, l’entreprise devient le premier fabricant de meubles en acier tubulaire.

Le jeune créateur et architecte hongrois du Bauhaus Marcel Breuer est l’un des premiers à expérimenter ce nouveau matériau dès le milieu des années 1920. À la recherche d’acier tubulaire dans le but de construire un prototype, il s’adresse au fabricant de bicyclettes Adler. Celui-ci refuse, déconcerté par la « folle idée » qu’un architecte d’intérieur soit inspiré par son nouveau vélo Adler pour révolutionner le monde du mobilier. Thonet, qui a su très tôt identifier le potentiel de ce matériau impressionnant, s’assurera, par le biais de ses relations avec l’école du Bauhaus à Dessau, les droits des meilleures idées d’avant-gardistes tels que Ludwig Mies van der Rohe, Mart Stam, Le Corbusier et Marcel Breuer. En 1928, Breuer signe un contrat avec Thonet pour la production de d’une propre gamme en acier tubulaire. Un an plus tard, Thonet rachète la société de Breuer « Standard Möbel » et lance une vaste collection de meubles en acier tubulaire. Au cours des années suivantes, le jeune architecte dessinera de nombreux modèles pour Thonet, notamment les sièges à piètement luge B 32 et B 64, référencés aujourd’hui sous les désignations S 32 et S 64, ainsi que le fauteuil club S 35 à double effet ressort, avec lequel Thonet fera sensation au Salon des artistes décorateurs à Paris en 1930.

Dans les années de reconstruction de l’après-guerre, l’acier tubulaire finit par prendre une place croissante en tant que matériau pour mobilier. À la fois élastique et dur, il peut être courbé. Grâce à la solidité impressionnante du matériau, son usinage artisanal de première qualité et au design minimaliste, nos grands classiques Bauhaus en acier tubulaire ont une durée de vie extrêmement longue dont les générations futures profiteront encore. Depuis leur création, les versions originales des modèles iconiques de Breuer, Stam et Mies van der Rohe sont fabriquées sur notre site de Frankenberg.

 

 

Weissenhof Haus Mart Stam